L’OCVF APPELLE LES CHRÉTIENS À L'AUDACE DU TÉMOINAGE

lundi, 09 juin 2014
  • Imprimer
  • E-mail
L’EUTHANASIE AUTORISÉE AU QUÉBEC
L’OCVF appelle les chrétiens à l’audace du témoignage

Par un vote de 94 à 22 que les membres de l’Assemblée nationale du Québec ont finalement adopté le mortifère Projet de loi 52, Loi concernant les soins de fin de vie. Le 5 juin 2014 demeurera à tout jamais une journée tristement historique dans l’histoire de la province. L’euthanasie, déguisée en « aide médicale à mourir », est désormais autorisée par la loi au Québec.

Pour l’ensemble des citoyennes et des citoyens respectueux de la dignité de toute personne humaine, de sa conception à sa mort naturelle, cet événement constitue un appel, plus pressant que jamais, à se lever et à appuyer les groupes qui résisteront et contesteront la nouvelle loi devant les tribunaux. Faut-il rappeler d’ailleurs que, même du strict point de vue humain, ce qui est légal n’est pas nécessairement moral? C’est aussi une forte interpellation à exiger pour tous les Québécois qui en ont besoin des soins palliatifs de qualité offrant un accompagnement compatissant jusqu’à la mort naturelle.

Pour les chrétiennes et chrétiens qui marchent à la suite du Ressuscité, Vainqueur de tout mal – y compris celui de l’euthanasie –, cette loi ignoble est également un appel urgent au témoignage, en paroles et en actes. Comme les premiers chrétiens, il nous faut non seulement parler audacieusement aux membres de nos familles, à nos amis, à nos collègues de travail, mais il nous faut aussi nous rendre disponibles pour accompagner et soutenir les personnes vulnérables placées sur nos chemins.

Notre principale motivation pour défendre la vie et la dignité de chacun ne se trouve pas très loin. Elle prend sa source dans ces mots de Jésus : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40).