MESSAGE DE L'OCVF À L'OCCASION DE LA SEMAINE NATIONALE POUR LA VIE ET LA FAMILLE

lundi, 06 février 2017
  • Imprimer
  • E-mail

 

L'AMOUR GRANDIT EN SE DONNANT!

 
SEMAINE NATIONALE POUR LA VIE ET LA FAMILLE
 
14-21 mai 2017


Chaque année, l’Église du Canada réserve une semaine à la prière et à la réflexion sur la vie et la famille. Lorsqu’on considère le climat culturel qui nous entoure – où la valeur de la vie humaine et le rôle central de la famille sont constamment remis en question – peut-on trouver sujet qui mérite autant notre attention?

La récente canonisation de sainte Teresa de Calcutta nous rappelle sa célèbre réponse lorsqu’on lui demandait la meilleure façon de « changer le monde ». Elle répliqua : « Rentrez chez vous et aimez votre famille! ». Dans le même ordre d’idées, le pape François rappelle sans cesse aux fidèles d’aller « aux périphéries » à la rencontre de tous ceux qui, à la suite de leur choix, se retrouvent à l’extérieur de la vie ordinaire de l’Église. Qui d’entre nous n’a pas un membre de sa famille dont les circonstances de vie semblent l’avoir mis ‘’hors du troupeau’’; quelqu’un pour qui la miséricorde du Christ semble inatteignable; pour qui nous pourrions devenir le visage de la miséricorde du Christ?

Dans leur document ‘’Éléments d’une initiative pastorale nationale pour la vie et la famille’’ – adopté en 2011- les évêques du Canada rappellent aux fidèles que chacune des formes de pauvreté trouve sa source dans la famille. Aujourd’hui, les exigences d’une vie de famille surchargée continuent de nous priver d’occasions précieuses d’actualiser l’amour du Christ dans le monde. Dans le chapitre quatre de sa récente exhortation apostolique La joie de l’Amour (Amoris Laetitia), le Saint-Père nous offre une réflexion pénétrante de l’Hymne à l’Amour de saint Paul (1Corinthiens 13 :2-3). Saisissons l’occasion, en cette Semaine nationale pour la vie et la famille, de réfléchir avec le pape François sur le rôle magnifique que Dieu a confié à la famille : transmettre l’amour véritable. Demandons-nous comment nous pouvons refléter l’amour inconditionnel et miséricordieux de Dieu, autant dans le contexte de notre vie familiale quotidienne, qu’auprès de membres de nos familles ou d’amis ‘’en périphérie’’.

Comme nous le rappelle l’Évangile de Jean « l’amour vient de Dieu »... Dieu est Amour! La famille peut-elle survivre – les épreuves de la vie peuvent-elles être endurées; la vie elle-même peut-elle être réellement respectée et préservée – quand l’amour est absent; lorsque l’on n’est pas conscient de la présence aimante et miséricordieuse de Dieu, quand on n’en a pas fait l’expérience à travers l’amour généreux de ses parents, de sa famille? Nous connaissons tous la réponse. Accueillons cette réponse avec enthousiasme et allons changer le monde; car l’amour grandit en se donnant!