Homosexualité

Chaque personne humaine est un don unique et irremplaçable, créé à l’image et à la ressemblance de Dieu et racheté par le sacrifice rédempteur du Christ.  C’est pourquoi chaque personne possède une dignité intrinsèque qui doit toujours être respectée. Néanmoins, dans le cas des personnes qui ressentent une attirance homosexuelle, ce respect n’entraîne pas l’approbation de la conduite homosexuelle ou la reconnaissance en droit des unions homosexuelles.  Au contraire, le bien commun exige que les lois reconnaissent, protègent et promeuvent le mariage – l’union indissoluble d’un homme et d’une femme – en tant que fondement de la famille, cellule première de la société. L’Église se doit de défendre et de promouvoir ces valeurs pour le bien de la société et pour le bien des personnes, car elle est convaincue qu’elle défend et soutient ainsi les véritables besoins pastoraux des personnes qui vivent une attirance homosexuelle.